carte-puits-implantation-1.jpg

Le projet "Développement et Sécurité" dans le Massif de l’Aïr et la région d’Agadez

Déposons les armes et plantons des arbres...

 

Ce projet, démarré en 2013, s'est donné pour mission d'améliorer la situation économique et d'accroître les revenus des ex-combattants par une réinsertion  dans le maraîchage. Cette initiative a pour objectif de consolider la paix et d'assurer la stabilité dans chacun des 15 villages concernés.

Dans chacun de ces  villages, un puits villageois et de nombreux puits maraîchers ont été construits. Des formations en maraîchage et arboriculture pour les bénéficiaires de jardins ont été menées, ainsi que des formations à l’hygiène pour les familles.

Nous sommes convaincus que le problème du Sahel n’est pas politique, mais économique. C’est dans un contexte conflictuel qu’est née la nécessité d’accompagner les populations locales dans leur développement économique. Cette initiative permet un soutien important et contribue à consolider notablement la paix dans la zone, et à éviter le risque de radicalisation de la jeunesse désœuvrée.

Aujourd'hui, près de 22 000 personnes ont accès à une eau potable de qualité. 

- Plus de 1 000 personnes bénéficient directement des produits issus des jardins irrigués par les puits maraîchers construits. 

- Plus de 120 personnes ont été formées à l’arboriculture et à l’agriculture, et vivent de ce nouveau métier avec des revenus multipliés par 10.

- Cinq coopératives de la vallée exportent les produits des maraîchers vers divers marchés de la sous-région.

La région est stabilisée, les conflits sociaux et ethniques ont cessé.

S-CHAP-NIGER2015-PDD_1717_resize-768x512