le sable

L'éducation

fille.jpg

Parrainage et

éducation

La priorité de nos actions est la réhabilitation et la construction de nouveaux puits. Nous nous investissons  aussi dans des actions complémentaires répondant à la demande des familles de la vallée de Tidène.

L’avenir d’un peuple passe par l’éducation de ses enfants.

Les écoles sont rares et les études coûtent cher. 

Fin 2020, huit écoles ont été construites dans nos différentes zones d'intervention.

Nous proposons des parrainages pour les élèves plus âgés qui doivent poursuivre leur scolarité à Agadez, Niamey ou dans la sous-région pour des spécialisations.

C’est ainsi qu’en matière d’éducation et de scolarisation, des enfants peuvent, après une scolarisation primaire réussie, intégrer le cycle secondaire. 

Seuls  certains  lycées privés  permettent d’assurer de bonnes conditions de scolarisation.

Grâce à votre aide, nous rendons possible cette scolarisation. Dès lors, nous suivons particulièrement nos « protégés », rencontrons leurs enseignants tous les trimestres et restons informés de leurs progrès.

Les conditions pour obtenir le parrainage sont précises et strictes. Il faut que l’élève et sa famille soient motivés, qu'il s’engage à être assidu et à ce que ses résultats soient honorables.

En concertation avec différents chefs d’établissements de la ville d’Agadez qui nous soumettent les dossiers scolaires d’élèves ayant de bons résultats, mais qui, pour des raisons financières, ne peuvent pas étudier dans un établissement privé, nous recherchons des familles en France.

Pour un élève du secondaire, une année scolaire coûte entre 200 et 300 € selon qu’il étudie au collège ou au lycée. Ces frais se répartissent entre l’inscription, le ramassage scolaire, l'achat des livres, des uniformes et tenues de sport.

Chaque famille « marraine» est en relation directe avec l’élève qui doit lui envoyer régulièrement du courrier, des photos et ses bulletins scolaires.

 

À ce jour, plus de 60 enfants et étudiants ont déjà été parrainés : 15 sont en études supérieures.

Pour nous aider, 2  possibilités :

  • Nous accompagner en parrainant des étudiants (votre don est déductible des impôts à hauteur de 66%).

  • Nous accompagner  en co-finançant le fonctionnement des écoles.

Pour toute demande de parrainage, merci de nous contacter à l’adresse: administration@lespuitsdudesert.org

L'ÉCOLE LAGO,

un exemple de réussite


La petite classe en paille de Wharatakalt, qui était soumise aux tempêtes de sable et où les enfants n’avaient ni bancs, ni tables, ni cantine, n’est plus. Elle est devenue une école de référence dans toute la vallée grâce aux efforts de tous.

Voici l’école en 2006, paillote, enfants étudiant à même le sol etc.

Aujourd’hui, équipée de panneaux solaires, d’un forage, d’un puits pour alimenter le jardin, d’un dortoir accueillant plus d’une vingtaine d’enfants et de douches et de toilettes, l’école est une référence. 


Nous avons construit 2 blocs sanitaires comprenant chacun 3 douches, 3 lavabos et 3 WC.

Un robinet extérieur permet aux habitants des campements environnants d’accéder à l’eau. L’école de Wharatakalt est maintenant l’une des plus fonctionnelles et l’une des mieux équipées !

 

CONSTRUCTION D’ÉCOLES

La construction de puits libère les enfants de la corvée d'eau et leur permet d'aller à l'école.

Notre première école : l’école Lago

Suite au succès de l'école Lago et face à une demande croissante des parents, nous avons entrepris la construction de plusieurs écoles :

L’école de Toubouheit

En 2014,  notre partenaire KSB a financé la construction d'une classe en dur pour remplacer la pauvre classe en paillote

du village de référence de Toubouheit. Les enfants  étudient, protégés  des  aléas  climatiques. Le  taux  de scolarisation

est en grande augmentation.

L’école de Boudari

Nous avons pu réhabiliter cette école qui était la première école dans la vallée de Tidène (1995).

Elle a été créée sous l’impulsion de Mano Dayak, ancien chef touareg très charismatique, originaire de cette vallée. 

Elle est aujourd'hui en parfait état et accueille 90 enfants dans les meilleures conditions.

L’école d’Egarwey

La localité compte environ 200 familles éparpillées  le long de la vallée. Autrefois  l’activité  de  base  était  le  pastoralisme

et le tourisme. Ces dernières années, suite à une succession tensions politiques et aux sécheresses ces activités ont périclité. En 2018 nous avons construit une classe en dur pour donner aux enseignants la possibilité d’avoir une école étanche et sécurisée. Des latrines ont également été construites à l'extérieur de l'école pour améliorer les conditions sanitaires des enfants.

L'école de Yoga

Sur financement du Rotary Club d’Annecy, l’école de Yoga voit le jour.

Opérationnelle pour la rentrée scolaire 2020, elle est située en plein désert et  permet de scolariser une quarantaine d’enfants de la brousse, contribuant ainsi  au développement de cette zone enclavée.

L'école  de Maïguachi

Construite sur financement de notre partenaire Mont Roucous, cette école reçoit depuis la rentrée 2020 une quarantaine d’enfants des zones  rurales  de  Maïguachi  qui, jusqu’à ce jour, n’avaient pas la possibilité d’aller à l’école.

L'école d’AbaKa

Sur financement de la région des Hauts-de-France, de l’agence de l’eau Artois Picardie et d’EDF, un projet d’accès à l’énergie solaire est en cours de réalisation et l’école est déjà construite. Elle n’attend plus que l’électrification avec panneaux solaires qui en fera une des écoles de référence.

L’école d’Intawagré

La localité d’Intawagré est située au milieu du désert du Ténéré. Cette localité est complètement enclavée, car aucun axe routier n’y passe.  Les moyens de transport restent les chameaux ou les ânes.

Environ une cinquantaine de familles peuplent en permanence ce campement. Elles disposent  de moins d’un euro par jour pour vivre. Seuls quelques habitants ont 1 ou 2 chameaux qui donnent du lait 4 mois par an.

Il n'existe aucun point d’eau à moins de 25 km. 

Afin de dégager les enfants de la corvée d’eau et de faciliter leur scolarisation, nous avons construit un puits et une école en dur pour leur donner accès à l’éducation. Un logement pour l’enseignant a également été construit pour le motiver à rester enseigner au milieu du désert.

Les Puits du Désert

  • Les Puits du Désert

Les Puits du Désert - BP 09 74450 Le Grand-Bornand

mail: administration@lespuitsdudesert.org

 site web: www.lespuitsdudesert.org

  • Les Puits du Désert

 © 2020 Les Puits du Désert